En mééé, fais ce qu’il te plait !

//En mééé, fais ce qu’il te plait !
Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Le centre de documentation Pastoralisme et cultures montagnardes, en partenariat avec la Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes, vous propose, en lien avec l’exposition Campagnes, pays et paysage, toute une série de rendez-vous sur le thème du paysage pendant le mois de mai, et plus…

Tous les mercredis après-midi de mai, de 14h à 17, à la Maison du Berger

le centre de documentation ouvre ses portes pour vous accueillir et vous proposer des ateliers expérimentaux sur le paysage… Petits ou grands, seul ou en famille, venez poser un autre regard sur le paysage en participant à ces ateliers…

Le samedi 2 juin, à 14h, à la Chapelle de Beauvoir puis au Forest Saint Julien

Comment perçoit-on un paysage ? Surtout quand il nous est familier…

Venez vous promener avec la philosophe Justine Balibar dans le bocage champsaurin et faites l’expérience d’une autre perception du paysage à travers sa description (écriture d’une carte postale) et via la photographie.
« A contempler un paysage distant peut nous venir l’envie de nous en rapprocher. D’entrer dedans pour en faire partie nous aussi, pour en observer de près tous les détails, pour en toucher la texture – au risque que se perde la vue d’ensemble que nous conférait le point de vue privilégié de la distance et du surplomb, que s’en modifie l’aspect, ou que se révèle à nous… un nouveau paysage. » J. Balibar

Sur réservation au 04 92 49 61 85

Le dimanche 3 juin, à 15h, à la maison de la botanique au Noyer

Quoi de plus familier qu’un jardin ? Et pourtant, que de surprises quand on entre dans l’histoire des jardins !

Au gré d’une déambulation dans les allées délicates du jardin de la Maison de la botanique au Noyer en compagnie de la philosophe Justine Balibar, nous vous invitons à découvrir le jardin dans tous ses aspects : du fonctionnel à l’imaginaire.
« Le jardin est un petit enclos préservé que l’on découpe au sein de la nature, pour y cultiver tantôt les plantes utiles à la vie (vergers, potagers, jardins de simples), tantôt pour y cultiver la beauté (jardins d’agrément, d’ornement) ou l’expression de certaines significations importantes (jardins symboliques). Créer et entretenir un jardin relève d’un art qui consiste aussi bien à épouser les mouvements spontanés de la nature qu’à les modeler, les guider, les corriger pour leur donner une autre direction. » J. Balibar