Festival Ciné-Berger

//Festival Ciné-Berger
Chargement Évènements

Pour sa 3ème édition, le festival Ciné-Berger sera sous le thème des femmes.

Nous avons sélectionné une série de films ainsi que de livres pour mettre à l’honneur les bergères et les femmes investies dans le monde pastoral…

Toutes les projections ont lieu, dans le cadre du partenariat avec l’association LAC, au cinéma de Saint Bonnet en Champsaur.

Le vendredi 6 octobre

à 20h30 : Wolf and sheep de Shahrbanoo Sadat (2016-86′)

Lancement du festival avec la projection de ce film nous emmenant en voyage jusqu’en Afghanistan.

Dans les montagnes d’Afghanistan, les enfants bergers obéissent aux règles : surveiller le troupeau et ne pas fréquenter le sexe opposé. Mais l’insouciance n’est jamais loin ; alors que les garçons chahutent et s’entraînent à la fronde pour éloigner les loups, les filles fument en cachette, jouent à se marier, et se moquent de la petite Sediqa, considérée comme maudite.Les légendes que racontent leurs aînés se mêlent à la vie, et éclairent les mystères de leur monde protégé – mais jusqu’à quand ?

Le samedi 7 octobre

à 16h : Des brebis et des femmes de Laurence Fleury (2014 – 52′) – en présence de la réalisatrice

Il y a trente ans, le métier de berger était presque exclusivement masculin, et confié aux cadets de famille qui le subissaient plus qu’ils ne le choisissaient. Aujourd’hui, la profession est délibérément choisie par ceux et surtout celles qui l’exercent, et se conjugue au féminin : plus d’un tiers des cabanes de bergers dans le Haut Béarn sont désormais occupées par des femmes. Le métier attire, séduit, fait rêver.
Mais qui sont ces femmes qui pour la plupart ne sont pas issues du milieu agricole ? Qu’espèrent-elles trouver dans cette profession jusque-là réservée aux hommes ? Comment s’intègrent-elles ? Et comment sont-elles perçues dans le monde rural encore très masculin ? Anne, Isabelle, Sarah et les autres racontent leur parcours de vie et leurs motivations à devenir bergères. Certaines sont salariées, d’autres bergères sans terre, d’autres encore ont réussi à s’installer. Autant de portraits que de récits différents.
Laurence Fleury nous livre des témoignages poignants d’enthousiasme et de volonté à toute épreuve.

à 17h30 : témoignages de bergères sous forme de court métrage

à 18h30 : présentation du livre Bergères des Alpes par son auteur Hélène Armand

Buffet offert par l’association LAC et par la Maison du Berger

à 20h30 : La Bergère des glaces de Christiane Mordelet et Stanzin Dorjai Gya (2016-44′)

Quelque part, dans la vallée de Gya-Miru au Ladakh, à plus de 5000m d’altitude, vit une bergère entourée de ses 250 moutons et chèvres « Pashmina » au milieu d’une immense montagne désertique. Avec pour seule compagnie son troupeau et la présence inquiétante de loups et d’un léopard des neiges, une petite radio est son seul lien avec le monde…