Pour aller plus loin

Accueil/Pour aller plus loin
Pour aller plus loin 2017-03-06T11:28:00+00:00

POUR ALLER PLUS LOIN

Les associations et syndicat de bergers, les services pastoraux, la Maison du berger

La Manuel du Berger

Bibliographie

Table des sigles utilisés

À propos de l’objetif de ces informations, voir pourquoi ces pages emploi et métier ?

Téléchargez cette fiche ici

Les associations et syndicat de bergers, les services pastoraux, la Maison du Berger…

Il existe dans le massif alpin un réseau de services pastoraux et d’organisations qui gravitent autour des bergers.

Qu’ils soient associations, syndicat, organismes de service public ou chambres consulaires, ils interviennent tous autour du monde pastoral pour améliorer les conditions de vie et d’exercice du métier de berger d’alpage ou faire connaître cet univers aux différents publics.

Si vous avez des questions sur votre contrat, vos droits, si vous voulez obtenir des renseignements détaillés sur les formations ou sur les journées d’ateliers qu’ils peuvent organiser, si vous souhaitez être mis en réseaux avec d’autres bergers ou éleveurs, si vous voulez vous impliquer pour la profession ou vous syndiquer… n’hésitez pas à vous renseigner !

Annuaire des contacts

ALPES DU NORD

ADEM (Association Départementale d’Economie Montagnarde)

Avenue de la Clairette, 26150 DIE

04 75 22 20 39 ou adem.drome@orange.fr

https://adem26.wordpress.com/

Elle accompagne la création d’outils collectifs pour le pastoralisme (GP, AFP, Conventions Pluriannuelles de Pâturage, etc) ainsi que d’autres projets relatifs aux activités pastorales dans le départements (réalisation de diagnostics pastoraux, animations diverses, accompagne des formation, transmet de l’information, etc)

 

SEA 74 (Société d’Economie Alpestre)

Im. Genève-Bellevue, 105 av. de Genève 74000 ANNECY

sea74@echoalp.com

http://www.echoalp.com/association-sea-74.html

Parmi ses principales missions, la SEA 74 assiste les éleveurs et les organisations professionnelles pour tout ce qui concerne le pastoralisme, avec notamment le suivi des travaux d’amélioration pastorale, la création et la gestion d’Associations Foncières Pastorales, l’appui technique aux Groupements Pastoraux…

Elle apporte également son soutien aux différentes productions AOC du département, ainsi qu’à la race bovine Abondance et aux autres races de montagne. La réalisation d’études, de diagnostics et d’animations dans le domaine du pastoralisme, de la forêt de montagne et de la ressource en eau font aussi partie de ses compétences avec des relations privilégiées avec les communes de montagne qui ont des alpages sur leur territoire ainsi que les organisations territoriales intercommunales.

 

SEA 73 (Société d’Economie Alpestre)

1 rue du Château 73000 CHAMBERY

sea73@echoalp.com

http://www.echoalp.com/l-association-sea-73.html

La Société d’Économie Alpestre de Savoie accompagne les éleveurs dans leurs démarches de structuration du domaine pastoral (Groupements Pastoraux et Associations Foncières Pastorales) et de mise en place de la politique pastorale pour le compte des territoires (Plan Pastoraux Territoriaux)

Elle est aussi compétente pour faire des expertises du domaine pastoral (réalisations de diagnostics, de travaux cartographiques, accompagnement et animation de projets) et accompagner la mise en œuvre d’aménagements pastoraux, de procédures agri-environnementales ou d’événements autour du pastoralisme. Elle assure également la mise en relation entre offre et demande d’emplois de berger et formations spécifiques, entre offre et demande d’animaux à inalper et du foncier disponible

 

Fédération des Alpages de l’Isère (FAI)

La Grange, Parc de la Mairie 38190 LES ADRETS

federation@alpages38.org

http://www.alpages38.org/

La Fédération des Alpages de l’Isère est une association qui contribue à la définition et à la mise en œuvre des politiques de mise en valeur des espaces pastoraux dans le département Isère. À cet, effet, elle lance et coordonne toutes les actions concrètes de nature à développer, à consolider, à pérenniser les activités pastorales et forestières dans la zone de montagne et à harmoniser les relations entre propriétaires et utilisateurs d’alpages. En outre, elle assure la promotion et la mise en œuvre de toutes actions de communication, sensibilisation, information, conseil et formation liées aux activités pastorales et d’élevages.

La Fédération des Alpages de l’Isère accompagne les porteurs de projets, elle se propose de faire de la médiation entre les éleveurs, les bergers et les acteurs impliqués dans d’autres missions plus récentes en montagne.

 

Association des Bergers de l’Isère (ABI)

Cécile Dulaurent-06 03 88 88 61- Email : ayla-cd@hotmail.fr

Créée en 1984, l ’ABI (Association des Bergers de l’Isère) est une association de bergères et bergers salarié(e)s), dont une majorité sont employé(e)s par des groupements pastoraux.

En partenariat avec la FAI (Fédération des Alpages de l’Isère), l’ABI propose à ses membres depuis 1999 une formation continue de 3 à 5 jours chaque année, avant la montée en alpage.

Dans les préoccupations de l’association, la communication tient une place importante, tant dans la sphère des bergers qu’envers les autres usagers de la montagne. Elle représente le métier à l’occasion de forums et manifestations diverses et participe aux négociations avec les autres partenaires sociaux pour faire évoluer les Conventions Collectives. Elle accompagne les bergers dans la recherche d’activité complémentaire pour l’hiver.

 

Le Syndicat des Gardiens de Troupeaux de l’Isère (SGT 38)

Michel Didier – Contact : 04 76 32 00 53

Pour défendre l’intérêt collectif de leur profession, des bergères et bergers de l’Isère ont créé le Syndicat des Gardiens de Troupeaux (SGT38) au printemps 2013. La volonté du syndicat est de travailler sur le statut du métier de berger, en prenant appui sur le droit du travail et en s’appliquant à le faire respecter.

 

ALPES DU SUD / MEDITERRANEE

CERPAM (Centre d’Etude et de Réalisation Pastorales Alpes Mediterranée)

Route de la Durance 04100 MANOSQUE

cerpam.region@wanadoo.fr

http://www.cerpam.fr/

Créé en 1977, cette association « loi 1901 » de la Région PACA regroupe plusieurs types de membres :
Les Chambres d’Agriculture, le syndicalisme agricole, les groupements pastoraux, les filières économiques d’élevage, les organismes forestiers (ONF, CRPF), des collectivités locales, des gestionnaires d’espaces naturels, des instituts de recherche (INRA, Cemagref, Institut de l’élevage), ainsi que des organismes les associant ou les fédérant ‘Association Régionale des communes forestières, …).

Ils participent à l’orientation des politiques pastorales et co-pilotent les activités du CERPAM. En mobilisant toutes ces compétences, le CERPAM contribue à l’avenir des exploitations d’élevage, à la conservation des espaces naturels, à la vitalité des territoires de Provence, des Alpes et de la Méditerranée.

 

La Maison du Berger

Les Borels, 05260, Champoléon

04 92 49 61 85

http://www.maisonduberger.fr/

La Maison du berger, service de la Communauté de communes du Haut-Champsaur, est un centre d’interprétation et de recherche sur les cultures pastorales alpines, un lieu d’accueil et de médiation culturelle pour tous les publics et les professionnels de l’élevage.

La Maison du Berger travaille en partenariat avec les Associations de bergers, des Services pastoraux des régions Rhône-Alpes et PACA, des Musées, des Universités, etc.

C’est aussi un lieu d’exposition, un service emploi, une radio en ligne, un service recherche et expertise, des animations pédagogiques, une bibliothèque pour les pros et les chercheurs, une boutique…

 

La Maison de la Transhumance

Domaine du Merle, Route d’Arles, 13300 Salon-de-Provence

http://www.transhumance.org/

Depuis sa création en 1997, l’association Maison de la Transhumance a de nombreuses opérations à son actif, notamment la réalisation d’expositions itinérantes, de films documentaires, d’émissions radiophoniques, de rencontres euro-méditerrannéennes, de séminaires et journées techniques, d’une malle pédagogique, de plusieurs ouvrages, de sentiers d’interprétation…

 

Association des Bergers des Alpes du Sud et de Provence

chez Roger Minard, Le Plan, 04110 Aubenas les Apes

06 81 59 04 58

L’association des bergers des Alpes du Sud et de Provence réuni une cinquantaine de bergers et bergères, elle organise des formations, transmet des informations relatives au droit du travail, entretient les relations avec les services pastoraux et institutions. Elle mène également des actions de défense professionnelle.

 

PYRENEES

Un site regroupe les différents acteurs du pastoralisme de la région : http://www.pastoralepyreneenne.fr/fr/les-services-pastoraux-dans-les-pyrenees

Fédération Pastorale de l’Ariège

Hôtel du Département 525 rue du Cap de la ville BP 23, 09000 FOIX

federation.pastorale@pastoralisme09.fr

La Fédération Pastorale de l’Ariège a été créée en 1988 à l’initiative d’éleveurs, d’élus de la montagne et du Conseil départemental. Elle a pour vocation la mise en œuvre de la politique pastorale départementale et intervient auprès des acteurs locaux pour organiser les territoires d’estive, de zone intermédiaire et de fond de vallée. Elle est également un relai pour l’emploi pastoral dans le département.

 

Réseau AgroPastoral Pyrénéen

Chambre d’agriculture 65, 20 place du foirail 65917 TARBES cedex 9

Association des Pâtres de Haute Montagne (Ariège)

Mairie – 1 rue centrale

09000 SAINT PAUL DE JARRAT

L’association des Pâtres de Haute Montagne a plusieurs missions : contribuer à la qualification professionnelle des pâtres en exercice, répertorier les besoins et les formations existantes, organiser des journées de rencontres techniques, faire de la diffusion d’informations techniques, contribuer à la mise en place d’un statut qui prenne en compte les intérêts des pâtres, réduire la précarité et accompagner les parcours professionnels des pâtres.

Elle vise de manière générale à contribuer à l’organisation et au développement du métier de pâtre en Ariège et sur le massif pyrénéen

JURA-VOSGES

Société d’Économie Montagnarde de l’Ain

Parc d’activités des Etournelles – Rue Santos Dumont, 01200 CHATILLON EN MICHAILLE

http://www.montagnedelain.com/cga/cga.nsf/TECHDOCPARCLEF/00000203?OpenDocument&P1=00000203&P2=&P3=&P4=PAGE&SOURCE=I

Association des bergers du Jura franco-suisse

4 place de l’Eglise

25240 Mouthe

Tel/Fax : 03 81 69 13 70

Site ; bergers du jura

Créée en 1993 par des bergères et bergers français et suisses en activité sur le massif jurassien.

Ses objectifs sont de maintenir et de défendre la vie pastorale en respectant la présence du berger, la flore et la faune, de favoriser les liens entre les bergers et la communication avec le monde agricole et non agricole et de soutenir des projets alternatifs dans l’esprit de l’association.

AUTRES

La Fédération des Associations de bergers et bergères de France – FABBF

Place d’in Pujol

09310 LARCAT

federationbergers@gmail.com

Les objectifs de la fédération sont de défendre et de promouvoir au niveau national le métier et ses spécificités, de mutualiser les compétences des adhérents et de favoriser la concertation avec les autres acteurs des espaces pastoraux

Elle entend aussi représenter les associations de bergers dans les instances nationales et européennes, soutenir les bergers travaillant dans une région sans association et contribuer aux échanges des cultures pastorales internationales.

 

Le Manuel du Berger

En 2015, la Maison du Berger et l’association ASPIR se sont associées pour rédiger, publier, et acheminer jusque dans les alpages un Manuel du berger. Ce petit guide d’une centaine de pages destiné aux bergers et bergères est destiné a éclairer certains aspects juridiques relatifs au métier ainsi que certains aspects pratiques parfois difficiles à gérer, seul, en montagne. (isolement, fatigue, stress, solitude, maladie, etc…). Le manuel est là pour donner les pistes aux bergers et bergères pour garder le plaisir de garder.

L’objectif est d’amener les informations au cœur des alpages, là où les bergers se posent les questions, et là où l’information n’est pas forcement facile à obtenir (pas d’internet ou de réseau téléphonique, peu de temps libre, etc). D’un petit format, facile à glisser dans une poche de veste ou au fond du sac, l’idée est qu’il accompagne les bergers jusqu’en estive.

Une quinzaine de bergers font partie du comité de rédaction de ce manuel, d’autres sont membres du comité de relecture au coté de professionnels pastoralistes, scientifiques ou usagers des territoires pastoraux.

Pour la première année de publication, soit l’été 2015, Maison du Berger et ASPIR envisagent de publier une version de travail, laquelle contiendra des fiches que les bergers pourront remplir de leurs conseils et remarques. Cette version sera ensuite reprise pour validation et réédition en 2016 et 2017.

 

 

Bibliographie

Pour aller plus loin, quelques références d’ouvrages scientifiques, techniques ou de témoignages qui vous permettront d’approfondir vos recherches.

Certains d’entre eux ont été écrits en partenariat avec des bergères, des bergers et des éleveurs.

Sachez également que le centre de ressources de la Maison du Berger (et – en 2016- de la Maison de la Transhumance) est là pour vous accueillir (lundi, mardi, jeudi et vendredi aux heures de bureau 9-17h).

Bachelart Dominique, 2002, Berger transhumant en formation : pour une tradition d’avenir, L’harmattan, 273p.

Brisebarre Anne-Marie, 2013, Chemins de transhumances, Delachaux et Niestlé, 240p

Caraguel Bruno et al., 2011, Un berger, des bergères. Nouveaux enjeux d’un métier en mutation, coedition Cardère éditeur/Fédération des Alpages de l’Isère/ Maison du berger, 50 p.

CERPAM – OIER-SUAMME – Adem – DDT/M 04-05-06-38-73 – Idele , 2012, Techniques Pastorales, Protection des troupeaux contre la prédation, Coédition Cardère éditeur – CERPAM

Charbonnier Quentin, 2013, 1972, la loi pastorale française, coédition Association Française de Pastoralisme et Cardère éditeur, 2012, 144p.

Davoine Jean-Marie, avec Caraguel B., Four L., Boulemnhaker M., Raselle T., 2014, Domestiquer autrement, homme-animal en élevage extensif, une relation de confiance, coedition Cardère éditeur/Fédération des Alpages de l’Isère/ Maison du berger, 120p.

Lebaudy Guillaume, Msika Bruno, Caraguel Bruno, 2015, L’alpage au pluriel, coedition Cardère éditeur/Fédération des Alpages de l’Isère/ Maison du berger, 310p.

Meuret Michel (dir.), 2010. Un savoir-faire de berger, Editions Quae, 333p.

 

Table des sigles utilisés

ABI- Association des Bergers de l’Isère

ADEM – Association Drômoise d’Économie Montagnarde

AGROJOB – site d’emplois dédié à l’agroalimentaire et à l’agriculture

ANEFA – Association Nationale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture

APECITA – Association Pour l’Emploi des Cadres, Ingénieurs et Technicien de l’Agriculture et de l’agroalimentaire

CERPAM – Centre d’Études et de Réalisations Pastorales Alpes Méditerranée

CPAM – Caisse Primaire d’Assurance Maladie

CUMA – Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole

DIRRECTE – Direction Régionale de Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi

FABBF – Fédération des Associations de Bergères et bergers de France

FAI – Fédération des alpages de l’Isère

IDC – Code d’identification pour trouver les convention collectives

MAE – Mesure Agri-Environnementale

MAET – Mesures Agri-Environnementale Territorialisée

MSA – Mutualité Sociale Agricole

PAC – Politique Agricole Commune

SEA – Société d’économie Alpestre