Vernissage

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Dans le cadre d’un par­te­na­riat avec le centre d’art contem­po­rain Les Capucins, la Maison du Berger (Champsaur-Valgaudemar) accueille une expo­si­tion de pièces d’Aurélie Ferruel et Florentine Guédon réa­li­sées lors d’une rési­dence en milieu sco­laire à Embrun. A voir jusqu’au 4 mars 2017.

Au fil de leurs recherches, Aurélie Ferruel et Florentine Guédon ont ainsi été orientées, grâce aux échanges nourris avec Guillaume Lebaudy (ethnologue, directeur de la Maison du Berger) et Marie-Thérèse Chaupin (de l’atelier Laines d’Europe) vers les marques laissées par les bergers, des dessins ou des mots gravés dans la pierre, durant leurs longs séjours à veiller sur les troupeaux de moutons. Témoignages introspectifs pour ces hommes confrontés à la solitude, les graffitis sont aussi considérés comme signatures, signes de reconnaissance au sein d’une communauté resserrée.

Lors de chacune de leurs interventions auprès des scolaires, les artistes leur ont fait ainsi part de leurs découvertes, afin qu’ils puissent à leur tour nourrir le projet. Elles tenaient à partager cet état de disponibilité nécessaire à la création. Avec une spontanéité et un esprit de synthèse propres aux enfants, ils ont ainsi opéré un rapprochement formel finalement assez évident entre les marques laissées par les bergers et les hiéroglyphes. Hypothèse argumentée par le fait que très probablement -d’après leurs propres termes- les constructions des pyramides auraient été motivées par l’absence de montagnes en terre égyptienne !
C’est ainsi que l’imaginaire de cette exposition allait prendre forme, en croisant les cultures, le dessin et l’écriture, le passé et le présent, le lointain et le proche, le documentaire et la fiction.

C’est donc tout naturellement qu’aujourd’hui la Maison du Berger accueille ces œuvres nourries de rencontres et d’échanges avec Guillaume Lebaudy et les bergers.