Partenaires et liens

Accueil/Partenaires et liens
Partenaires et liens 2016-06-01T13:04:25+00:00

Page en construction

sonnailles.net

cabironUn site très bien fait et passionné sur les sonnailles, leur histoire, en France, en Europe et dans le monde. Textes, films, photos, sons.

Voir en particulier, les films consacrés à l’atelier de l’ami Laurent CABIRON, fabricant de sonnailles et marchand d’articles de bergerie au Mas Bressy, à Raphèle-les-Arles(Bouches-du-Rhône), un des derniers grands professionnels du domaine et grand passionné de sonnailles devant l’éternel :-)! Les éleveurs amoureux du beau son et des beaux colliers viennent se fournir chez lui ou sur les foires.

Passionnés de sonnailles, voir aussi Cloches, grelots et sonnailles, le bel article de l’ethnomusicologue Pierre Laurence.

 

 

White gum wool

wgw1wgw2Le site remarquable de l’éleveuse Nan BRAY (Midlands de Tasmanie, Australie) engagée dans une démarche d’élevage éthique de Mérinos à laine fine. Ethique, mais aussi témoin d’une belle philosophie du rapport à ses animaux et à la Terre.

 

 

Association des Tondeurs de Moutons

tondeur-in-the-nightberger_20b_C3_A2ton_2070L’A.T.M., association de type loi « 1901 », existe depuis une vingtaine d’années.
Elle est la seule structure regroupant les professionnels de la tonte en France et est entièrement indépendante.

Ces buts sont de valoriser la profession de tondeur de moutons et de développer une coordination interprofessionnelle.

 

 

Association Confluences Montagnes Nomadisme et Transhumances (ACOMONT)

L’association a pour but d’étudier et de valoriser les cultures pastorales nomades et transhumantes d’Anatolie, Caucase, Kurdistan et Asie centrale.

A suivre pour ses actualités à propos de ces régions et cultures pastorales peu connues, mais aussi pour ses liens passionnants (films, sites, contacts).

 

 

Le droit des brebis

url
Depuis plusieurs années, le berger Mathieu Erny alimente régulièrement un blog (mathieuerny.unblog.fr) avec des textes inspirés par une réflexion personnelle sur son métier.

Son nom, Le droit des brebis, annonce clairement la couleur. Il s’agit de défendre le pastoralisme ovin extensif, de faire reconnaître le travail des éleveurs et des bergers, et de rétablir l’équilibre entre les perceptions d’un monde sauvage survalorisé et très protégé, et celles d’un l’élevage ovin stigmatisé et contraint par les préoccupations environnementalistes.

 

Eleveurs et montagnes

Pour tout savoir sur les répercussions de la prédation sur l’élevage ovin pastoral et la vie des éleveurs et bergers (bonne revue de presse, communiqués sur le « groupe national loup », etc.)

Ce site a pour ob­jectif d’in­former le grand public sur une pro­fes­sion dont la présence est essen­tielle à l’équilibre écologique, à l’en­tre­tien des grands es­paces mon­tag­nards et au développe­ment du tourisme. Il ré­sulte de la mo­bil­i­sa­tion de l’as­so­ci­a­tion Éleveurs et Mon­tagnes qui rassemble depuis mars 2011 plusieurs cen­taines d’éleveurs et bergers du sud de la France.

The Sheep and Wool Centre (Connemara, Irlande)

moutons-280x175The sheep and wool Museum was founded in 1992 by Michael and Kathleen O’Toole, with a view to preserving and protecting the traditions and skills of the local sheep and woolen industry in Connemara.

A quelques encablures de Galway, sur la côte ouest de l’Irlande, au bout d’un fjörd sublime, une terre pastorale où il est impossible de poser le regard sur une prairie, une tourbière, une montagne, sans y voir un puis deux, puis dix, puis cent moutons. Le Centre d’interprétation du mouton et de la laine est un lieu incontournable, non seulement si vous vous intéressez aux cultures pastorales, mais aussi pour la qualité et la gentillesse de l’accueil. Et pour l’excellent Irish lamb stew (et la bière) que l’on sert dans les pubs de la région… 😉

 

 

ECOMUSEE DU PASTORALISME de Pontebernardo, Vallée de la Stura (Piémont)

logo_eco20 kilomètres après la frontière France-Italie, passé le col de Larche (vallée de l’Ubaye), l’écomusée du pastoralisme nous propose une découverte du pastoralisme dans les Alpes et en Méditerranée, spécialement dans les vallées occitanes du Piémont, où l’économie de l’élevage ovin et bovin est toujours très forte. Entre patrimoine, culture, économie et zootechnie, l’Ecomusée participe à la relance et à la valorisation d’une race ovine locale : la Sambucana, dont on peut déguster la viande d’agneau au restaurant « La Pecora nera » à Pontebernardo.

 

Maison de la transhumance (Crau, Bouches-du-Rhône), Centre d’Interprétation des cultures pastorales Méditerranéennes.

LOGO MDT
logo_la_routo_2Evénements, publications, programmes,

projet La Routo www.larouto.eu

(en partenariat avec la Maison Régionale de l’Elevage

etl’écomusée du pastoralisme de la Vallée Stura)

 

 

 

Partenaires institutionnels :

Parc National des Ecrins, Conseil Général des Hautes-Alpes, Conseil Régional Provence- Alpes-Côte d’azur, Europe, …

 

tous

Partenaires professionnels :

Association des bergères et bergers de Provence et des Alpes du sud, Fédération des Alpages de l’Isère, CERPAM (Centre d’études et réalisations pastorales-Provence-Alpes-Méditerranée), Société d’économie alpestre (Savoie et Haute-Savoie), DDT, ALPAGE (association des groupements pastoraux des Hautes-Alpes), Maison de la transhumance (Saint-Martin de Crau), Maison des Alpages (Besse-en-Oisans), Musée Muséum Départemental des Hautes-Alpes (Gap).

Partenaires pédagogiques :

Educ’alpes, Parc national des Écrins, Inspection Académique, Bureau des accompagnateurs en montagne du Champsaur, Ferme des Cabrioles, GAEC du Bois noir, la filature de Saint Firmin, Gap sciences animation, etc.

Partenaires Locaux :

Association Neige et Montagne, auberge de la ferme du parc (Les Gondoins), auberge des Écrins, refuge du Tourond, refuge du pré de la Chaumette, Cap liberté, la Juncha ect.